Helios, d’une puissance de crête de 1,5 pétaflop, est le nom du supercalculateur livré par Bull au Centre de calcul de Rokkasho (Japon), au sein de l’Iferc (International Fusion Energy Research Center). Il sera utilisé dans le cadre du grand programme de coopération internationale Iter (International Thermonuclear Experimental Reactor). Objectif d’Iter : maîtriser la fusion nucléaire comme future source d’énergie. Le supercalculateur servira à modéliser le comportement du plasma, gaz ionisé très chaud dans des champs magnétiques élevés, ainsi que celui des matériaux qui seront soumis à des flux de chaleur et de particules très intenses. Helios est mis à la disposition des chercheurs européens et japonais pour une période de cinq ans.