Avec Dilizy, le groupe BPCE propose un service d’encaissement mobile. Muni d’un smartphone ou d’une tablette, un taxi, une infirmière ou un plombier peut se faire payer par carte bancaire.

Les Banques Populaires et les Caisses d’Epargne (groupe BPCE) lancent un service d’encaissement mobile à destination des commerçants, artisans, professions libérales et autres prestataires de services de proximité.

Baptisé Dilizi ce système de comprend un lecteur de carte bancaire qui se connecte à un smartphone ou à une tablette et d’une application à télécharger. Le professionnel peut ainsi se faire payer par carte bancaire en toutes circonstances, au domicile de son client ou sur un marché. Un atout pour un kiné, un taxi ou un plombier.

Se présentant comme une « caisse digitale », l’application comprend un catalogue produits, la gestion des encaissements (historique, tri par vendeurs), un journal des transactions et un module de gestion de la relation client.

Le prix du lecteur est de 49 € HT et le service d’encaissement facturé 2 % HT par transaction. En phase pilote jusqu’en mars, le service sera ensuite généralisé à toutes les agences du réseau et l’application disponible sur l’App Store ou sur Google Play. A noter que le service de BPCE arrive après le Mobo de BNP Paribas et le Monem Mobile de LCL.