Oracle qui remet en question ses investissements cloud, Alibaba qui dépasse Google, des grands du cloud prêt à abandonner leurs « serverless functions » pour Knative… Les prédictions du Forrester pour le cloud en 2020 sont étonnantes…

Fin d’année oblige, les grands cabinets et instituts d’analyse commence déjà à livrer leurs prédictions 2020. Forrester vient de publier les siennes quant à l’évolution du cloud l’an prochain. Et ses analystes osent quelques prédictions audacieuses.

Le cloud public se réorganise

Ainsi, selon eux, IBM et Oracle vont lever le pied sur leurs investissements Cloud pour se retrancher dans ce qu’ils maîtrisent le mieux et des « territoires plus familiers ». Ainsi Forrester voit IBM se focaliser sur OpenShift de RedHat et son support dans tous les clouds. Oracle se focaliserait sur ses offres SaaS et sur ses produits « autonomous database ». Forrester pense même qu’Oracle orientera ses clients en recherche de solutions cloud IaaS et IA vers Azure tout en créant des liens directs entre son cloud et ceux d’AWS et Google comme l’entreprise l’a fait en 2019 avec Microsoft Azure.
Autant la seconde partie de cette prédiction paraît très probable autant la première partie semble plus hasardeuse vu les investissements consentis par Oracle sur son cloud.

Parallèlement, Forrester prédit aussi qu’Alibaba viendra chatouiller Google pour la troisième place sur le podium des clouds publics.

L’open-source impose ses projets

Autre prédiction forte, Forrester voit, suite à l’adoption universelle de Kubernetes en 2019, deux autres projets open-source émergés au-dessus de la mêlée et s’imposer sur tous les clouds publics et privés : Istio dans le domaine des « Service Meshes » et Knative dans celui du « serverless ». Ces deux projets Google reposent sur Kubernetes. Tous deux sont en open source mais sans gouvernance ouverte, Google ayant en octobre confirmé n’avoir aucune intention de les donner à une fondation dans un avenir proche. Une décision qui pourrait contrarier la prédiction du Gartner.

La sécurité du cloud, préoccupation première

La dernière prédiction du Forrester est en revanche beaucoup moins risquée. Pour le cabinet d’analyse, tous les acteurs du cloud privé et public vont renforcer leurs offres de sécurisation de leur cloud. Une prédiction qui fait écho au rachat de Carbon Black par VMware cet été, et aux lancements récents de solutions SIEM dans le cloud par Microsoft (Azure Sentinel) et Google (Chronicle BackStory).

Bref, contrairement à ses prédictions évidentes de l’an passé, Forrester n’a pas pris de pincettes cette année et choisi cette année de prendre quelques risques dans ses prédictions 2020. Nous verrons bien assez tôt si l’avenir leur donne raison…

Source :
Forrester : Predictions 2020: Cloud Computing