Hitachi Data Systems (HDS) vient de dévoiler un renouvellement majeur de son offre cloud. Cette solution, baptisée « Infrastructure Cloud Perpétuelle », s’appuie sur le lancement de nouveaux éléments logiciels et matériels.
La filiale du géant de l’électronique japonais propose notamment son système d’exploitation de virtualisation de stockage, baptisé Storage Virtualization Operating System (SVOS). Selon l’industriel nippon, celui-ci permet de doubler la durée de vie utile des architectures matérielles, tout en proposant des performances et une flexibilité optimisées.

Une nouvelle plateforme de stockage virtuel
Hitachi accompagne ce nouvel OS d’une plateforme de stockage virtuel nouvelle génération. Hitachi Virtual Storage Platform (VSP) G1000 revendique, selon son concepteur, des débits de stockage en mode blocs largement supérieurs à 3 millions d’opérations d’entrée/sortie sur 48 Go/s de bande passante utile, mais aussi des performances NFS supérieures à 1,2 million d’opérations par seconde dans le cadre de configurations unifiées.
Parallèlement, cette VSP G1000 inclut un contrôleur de virtualisation sans capacité interne, ainsi qu’un système de stockage unifié avec mise en cluster de la plateforme HNAS pouvant comporter jusqu’à 8 nœuds.

Des améliorations logicielles
HDS a également dévoilé des évolutions logicielles majeures, parmi lesquelles la nouvelle version de sa Command Suite (HCS). Cette dernière version de la plateforme de gestion intégrée a été globalement repensée pour intégrer les dernières fonctionnalités de virtualisation du stockage global proposées par le SVOS. Ce nouveau HSC dispose d’une API Rest commune à l’ensemble de la plateforme.
L’entreprise nippone a également revu ses solutions Unified Compute Platform (UCP) et UCP Director 3.5, qui prennent désormais en charge le SVOS et la VSP G1000.