Le concepteur français d’appareils connectés axés sur la santé, a levé des fonds record avec la participation directe de la banque publique d’investissement.

Withings, concepteur français d’appareils de contrôle de la santé humaine, connectés aux smartphones et tablettes, a le vent en poupe. La start-up, créée en 2008, a levé des fonds record de 23,5 millions d’euros avec la participation directe de la banque publique d’investissement à hauteur de 11 millions d’euros.

C’est une quasi-première pour l’investisseur public à ce niveau financier dans une jeune société technologique française.

Les autres souscripteurs de cette augmentation de capital, destinée à financer le développement de l’entreprise, sont des fonds d’investissements privés français : Idinvest Partners, 360 capital Partners et Ventech.

Withings a notamment conçu le Pulse, un boîtier de 8 g qui enregistre l’activité physique de son utilisateur connecté en Bluetooth à un mobile. S’y ajoute un pèse-personne qui mesure à la fois le poids, la masse graisseuse, la température ou la qualité de l’air dans la pièce ou encore un tensiomètre connecté à son smartphone.

Lire aussi :

– CES 2013 : Withings présente sa nouvelle balance et un nouveau capteur d’activité et de rythme cardiaque (publié le 10 janvier 2013)