© Denys Rudyi - Fotolia

Secu

Les entreprises françaises peinent à se défendre

Par La rédaction, publié le 17 juin 2016

La France est le pays occidental le plus sensibilisé aux cybermenaces, mais ne sait pas les contrer. C’est la conclusion de l’enquête menée par EfficientIP, fournisseur de solutions DDI. Corruption de données, phishing et attaques DNS avec amplification sont évoqués par près d’un tiers des répondants français. Pourtant, à peine plus de 9 % d’entre eux sont suffisamment protégés, via l’application de plusieurs patches de sécurité sur leurs serveurs DNS.

Faute de personnel qualifié, entre 1h et 6h sont nécessaires à 70 % des entreprises françaises pour parer les attaques (alors que 10 min suffisent à plus de 40 % des sociétés britanniques). Pertes financières, indisponibilité des services, vol de données et mauvaise réputation sont les principales conséquences de ce manque d’efficacité.

 

Dans l'actualité