Le classement des statistiques d’enregistrement de noms de domaine par extension de juillet 2013 entérine la barre des 260 millions d’adresses internet actuellement déposées.

Le classement des statistiques d’enregistrement de noms de domaine par extension de juillet 2013 entérine la barre des 260 millions d’adresses internet actuellement déposées. Un chiffre en hausse de presque 9 % par rapport aux 240 millions de noms de domaine comptabilisés en juillet 2012.

Le marché des noms de domaine reste largement dominé par le .COM qui a franchit comme prévu les 110 millions ces derniers jours. L’extension symbole d’internet représente 42 % de l’ensemble des noms de domaine et arrive à croitre de 1 % tous les deux mois alors que les noms disponibles en .COM constituent une denrée très rare.
Ces statistiques encourageantes sont à modérer avec de légères baisses ce mois-ci comme pour le .ORG (6ième TLD mondial, moins 0,5 %) dont le registre prévoit le lancement de nouvelles extensions aux conditions plus strictes les .ONG et .NGO.

Le .FR français continue sa progression régulière (plus 1,63 %) et peut commencer à lorgner sur la 13ième place occupée par une Australie qui reste dynamique.
La Corée du Sud subit une forte baisse en juillet avec la perte de plus de 100 000 noms de domaine en .KR dont la 30ième position tremble.

L’Afrique du Sud, qui accueille le prochain sommet ICANN à Durban ce mois-ci, est toujours la première extension du continent africain. Le registre sud-africain opérera d’ailleurs le futur suffixe continental .AFRICA.
Parmi les extensions génériques, le .XXX a du mal à se remettre de son chaud lancement. L’extension adulte continue de perdre des noms de domaine avec une baisse de 4,59 % dans le classement de juillet 2013. Autre suffixe générique à souffrir : le .COOP, extension réservée aux coopératives, qui perd 5 000 noms de domaine, soit plus de 30 % de son parc.

Jean-François Poussard

Jean-François Poussard