« Si nous ne pouvons pas gagner de l’argent avec les mobiles, je ne veux plus être dans les mobiles ». Mercredi 9 avril, John Chen, le PDG de BlackBerry, paraissait signer l’arrêt de mort des smartphones BlackBerry, dans un entretien accordé à Reuters. Et pour cause : non seulement les mobiles ne sont plus rentables pour l’ex-RIM, mais ils ont même enregistré au dernier trimestre une perte de 423 M$.

Dès lors, les propos de John Chen ne laissaient plus guère de doute sur l’avenir de la division smartphone. Sur son blog, celui-ci s’est pourtant livré à un exercice de rétropédalage, quelques heures après la publication de son entretien par Reuters. « Mes propos ont été sortis de leur contexte, assure-t-il. Je tiens à vous assurer que je n’ai pas l’intention d’abandonner cette activité de sitôt (…) Notre objectif aujourd’hui est de trouver un moyen de rendre cette activité rentable », précise John Chen.