Malmenée par Amazon sur le marché du cloud public à destination des entreprises, Microsoft a décidé de multiplier les partenariats, à l’image de celui dévoilé lundi avec SAP. La certification de l’ERP et d’autres logiciels de l’éditeur allemand sur Azure devrait ainsi intervenir à la fin du deuxième trimestre 2014.
Business Suite, Business All-in-One, HANA (édition développeur), Mobile Platform et Adaptive Server Enterprise, notamment, devraient obtenir cette certification. Leur démarrage sera considérablement simplifié sur le cloud de Microsoft grâce à des packages de préconfiguration prochainement disponibles.
Une certification tardive, mais essentielle
L’entente entre les deux partenaires historiques – SAP et Microsoft collaborent depuis une vingtaine d’années – est tardive, puisqu’AWS avait certifié les applications principales de SAP dès 2011. Il permet cependant à l’éditeur de mettre fin à un argument longtemps utilisé par son concurrent Amazon.
Surtout, ce partenariat matérialise un peu plus la prise de conscience de Microsoft sur le sujet, puisqu’il fait suite aux autres vagues de certification des applications Oracle et Infor, il y a quelques mois seulement.
Des logiciels SAP sur Windows Phone ?
En marge de cette annonce, les deux groupes ont également précisé qu’ils allaient prochainement proposer de nouvelles solutions permettant une meilleure intégration entre Business Objects et Power BI pour Excel. Une nouvelle mouture de la passerelle SAP, chargée de relier les applications SAP et Office 365, est également en cours de développement.
Enfin, SAP et Microsoft ont confirmé qu’ils travaillaient à l’arrivée prochaine des solutions mobiles du premier sur l’OS mobile du second. Aucune date n’a cependant été avancée par les deux firmes, qui devraient en dire plus sur le sujet en juin 2014, à l’occasion de la conférence annuelle Saphire organisée par SAP.