Une équipe dédiée à l'IA

Data / IA

Mener les projets d’IA en entreprise requiert la création d’une équipe dédiée

Par La rédaction, publié le 09 janvier 2024

Pour les entreprises embrassant l’IA, la création d’une équipe dédiée sous la houlette d’un directeur de l’IA est une étape stratégique fondamentale. Cette équipe – au cœur de l’adoption et de l’implémentation de l’IA – garantira une approche multidisciplinaire et une gouvernance solide pour maximiser les bénéfices de cette technologie révolutionnaire.


Par Brendan Grady, General Manager, Analytics Business Unit, Qlik


Face à la rapide montée en puissance de l’IA et de l’IA générative, les entreprises qui avaient initialement expérimenté cette technologie par des cas d’usage triés sur le volet s’efforcent de repenser aujourd’hui les processus et les stratégies qui régissent leur fonctionnement opérationnel. Selon le cabinet de conseil McKinsey, la proportion d’entreprises ayant adopté l’IA a plus que doublé en 2022 par rapport à 2017, et les investissements relatifs à cette technologie augmentent chaque année.

L’IA permet aux entreprises capables de tirer avantage de sa puissance, de manière sécurisée et gouvernée, de se distinguer par rapport à la concurrence. La question n’est plus de savoir si la technologie est disponible, mais plutôt si l’entreprise dispose des collaborateurs et de l’expertise pour concrétiser avec succès sa vision en matière d’IA. Le déploiement de cette technologie nécessite un effort coordonné de la part d’un ensemble d’experts en IA au sein de l’ensemble des services de l’organisation – de l’éthique à la technologie en passant par le juridique – sous la houlette d’un directeur de l’IA clairement identifié.

Ce poste de directeur de l’IA compte aujourd’hui parmi les plus en vue au sein des équipes dirigeantes. Il est responsable de l’ensemble des efforts qui consistent à extraire l’IA de structures cloisonnées et de s’assurer, à l’aide d’une équipe dédiée, que tout ce qui peut avoir un impact positif sur l’entreprise en matière d’IA est mis en œuvre de manière sécurisée par le biais d’une gouvernance adaptée et à l’échelle.

Pourquoi un directeur de l’IA ?

La demande concernant des dirigeants en matière d’IA n’a jamais été aussi forte et cette tendance est due à deux facteurs. En premier lieu, l’IA est désormais reconnue comme une responsabilité des comités de direction et comme une priorité au niveau du conseil d’administration. Il est essentiel que ceux-ci disposent d’un responsable dédié, qui permet de gérer et d’orienter la stratégie afin d’obtenir des résultats positifs pour l’entreprise. Il est également admis que l’IA à grande échelle constitue une réelle nouveauté et nécessite par conséquent de faire appel à une palette unique de compétences qui n’existe pas dans un seul département.

À LIRE AUSSI :

Dans le cadre d’une approche data-driven, les barrières à l’adoption et au déploiement en particulier lorsque les données sont conservées dans des silos avec peu de coordination entre eux, limitent la capacité des entreprises à être réellement pilotées par les données. Dès lors, si les dirigeants abordent l’IA de la même manière, ils perdront tous les avantages potentiels de cette transformation.

Le directeur de l’IA est responsable de la définition des objectifs de l’entreprise en la matière et de la construction d’une l’équipe dédiée, regroupant des experts issus de différents domaines afin de répondre à l’ensemble des besoins. Ceux-ci incluent tous les champs d’expertise, de la conception au contrôle des données, en passant par les algorithmes, l’éthique (concernant la manière dont l’IA est utilisée) ou encore les implications juridiques de son déploiement. En fonction du type d’entreprise et de son objectif principal en matière d’IA – qu’il s’agisse d’optimiser les opérations, de mettre au point de nouveaux produits ou autres –, le directeur de l’IA doit disposer de compétences techniques, comprendre les mécanismes et le fonctionnement global de l’entreprise et bénéficier d’une expérience créative avec une vue d’ensemble qui lui permet de transposer l’IA au reste des activités de l’organisation.

Diffuser l’IA à l’ensemble de l’entreprise

L’équipe qui rend des comptes au directeur de l’IA doit inclure des data scientists et des ingénieurs spécialisés en machine learning qui travaillent aux côtés des équipes juridiques, informatiques et RH pour s’assurer que la ligne directrice, la formation et le déploiement de la technologie soient clairement définis au sein de l’organisation. Cette approche transverse permettra de garantir que la totalité de l’entreprise est engagée dans le processus global d’adoption de l’IA.

Il est également indispensable de procéder très tôt à une évaluation des capacités et des aptitudes de l’ensemble des collaborateurs. En effet, l’équipe pourrait receler des talents cachés et des personnes qui ont particulièrement envie de se former. Ces derniers pourraient constituer des candidats idéals pour relever le défi ou promouvoir les efforts mis en œuvre en matière d’IA.

Bâtir l’équipe IA idéale

L’allure effrénée à laquelle l’IA est adoptée représente une opportunité pour les entreprises de se positionner parmi les leaders sur leurs marchés respectifs en bâtissant rapidement une équipe capable de tirer avantage de la puissance de cette technologie.

Une approche transverse permet de faire de l’IA une priorité, de mieux comprendre son fonctionnement et ses implications, de la mettre en œuvre de manière sûre et de s’assurer qu’elle ait l’impact le plus positif possible. C’est maintenant qu’il faut agir, car l’IA est une technologie profondément transformative qui, lorsqu’elle est exploitée de manière efficace, ouvrira la voie de la réussite de l’entreprise sur le long terme.

À LIRE AUSSI :


À LIRE AUSSI :

Dans l'actualité