Microsoft s’est résolument tourné vers l’open source pour le développement de son offre cloud Azure.

Après y avoir accueilli Kubernetes, autour du projet de containers Linux Docker, l’éditeur vient d’annoncer l’arrivée de deux nouveaux outils open source dans son service cloud : OpenNebula, dédié à la gestion des infrastructures dans le nuage, et Packer.io, un logiciel de création d’images machine.

Tous deux sont destinés à permettre l’interopérabilité d’applications et de services dans Azure.

Avec Packer, les développeurs pourront générer des images machines configurées et provisionnées pour les lancer, par la suite, sur Windows Server. « Une image pourra être sauvegardée sur le cloud Azure et lancée sur les services d’infrastructure Azure rapidement et facilement », explique Jean Paoli, président de Microsoft Open Technologies.

Quant à OpenNebula, il permettra, grâce à un jeu de plugins, de déployer des plateformes de cloud hybride sur Azure. OpenNebula est compatible avec les EC2 d’Amazon, mais aussi OGF et vCloud.