NetIQ présente les séries 700 de ses appliances PlateSpin Forge, ses boîtiers de reprise après sinistre.

Selon le constructeur, ces systèmes sont plus performants que la génération 500 qui les précède. Ils disposent du logiciel PlateSpin Forge 11 et gèrent les dernières versions des hyperviseurs de Microsoft et VMware.

Leur compatibilité avec les derniers serveurs physiques UEFI – qu’Intel propose en remplacement du BIOS – est garantie. La table de partition GPT (Guided Partition Table) est aussi supportée et des disques d’amorçage de plus de 2 To peuvent être lus.

Pour surveiller les ressources, ces appliances comprennent des licences PlateSpin Recon 4 qui permettent de contrôler jusqu’à 100 serveurs de production pendant 30 jours, selon NetIQ.

Trois modèles coexistent dans la série 700 PlateSpin Forge : le 710, qui protège jusqu’à 10 environnements ; le 725 (jusqu’à 25 environnements) et le 740 (jusqu’à 40 environnements). Les trois modèles sont  équipés de deux processeurs à 8 cœurs 128 Go de Ram  (extensible jusqu’à 768 Go) et 20 To d’espace de stockage à protection RAID.