Les utilisateurs des logiciels « sur site » d’Oracle peuvent opter pour les solutions de l’éditeur en mode SaaS (Software as a
Service), grâce à l’argent qu’ils investissent dans le support.

Un nouveau programme baptisé « Customer 2 Cloud » leur permet ainsi de s’abonner, sans surcoût, aux versions cloud des outils HCM (gestion du capital humain) et CRM (gestion de la relation clients) d’Oracle. Une entreprise pourra, par exemple, utiliser les 22 % de frais de support de Siebel pour se tourner vers une solution de vente ou de marketing « dans le nuage ».

Les clients de l’e-business Suite, de Siebel, Peoplesoft et JDEdwards Enterprise One sont éligibles à cette offre. Qu’ils utilisent ou non le support d’une solution « sur site », il leur est permis d’effectuer la transition de Peoplesoft ePerformance vers Talent, ou de Peoplesoft HCM vers HCM Cloud. Des déploiements hybrides sont également possibles.

Comme l’explique Rod Johnson, vice-président d’Oracle, « ce programme vise à dépasser les contraintes d’intégration et de finances que peut rencontrer une entreprise et à accélérer la migration vers le cloud d’Oracle ». Cette initiative n’est pas unique en son genre. L’an dernier, SAP avait déjà proposé à ses clients un tel modèle.

Customer 2 Cloud se présente donc comme une réponse à la concurrence de SAP, mais aussi à l’offre de Salesforce qui compte aujourd’hui plus de 100 000 clients.