En investissant dans la plateforme open source personnalisable en low-code d’Axelor, la filiale de Socotec s’est dotée d’un ERP sur mesure avec un minimum d’investissement en temps, compétences, prestations et licences.

Entreprise française spécialisée dans la surveillance et le suivi du comportement des infrastructures et ouvrages du bâtiment, Socotec Monitoring (anciennement Cementys) est passé de 15 collaborateurs à 150 en trois ans, suite à l’obtention du marché du Grand Paris Express.

« À 15, la suite Office était suffisante pour nos besoins de gestion, explique Jean-Baptiste Paris, directeur de la business line Industrie & Énergie, Équipement & Environnement de Socotec Monitoring. Mais à 150, il nous fallait un ERP pour affiner le suivi de notre activité. Nous voulions gagner en visibilité sur la rentabilité de nos projets et cela devenait de plus en plus compliqué de faire notre comptabilité analytique dans Excel. »

Après une étude des solutions du marché, la filiale du groupe Socotec s’est orientée vers Axelor, éditeur français d’un ERP open source avec un BPM complet intégré.

socotec monitoring low-code

Jean-Baptiste Paris, directeur de la business line Industrie & Énergie, Socotec Monitoring.
« Notre réussite, malgré l’absence
de DSI, est la preuve qu’un projet
ERP ne rime pas toujours avec
usine à gaz, complexité ou encore
investissement rédhibitoire »

C’est son approche low-code et son client web qui ont fait la différence. « Si vous cherchez une Rolls de la RH, de la comptabilité ou de la gestion de projet, Axelor n’est pas la solution, estime Jean-Baptiste Paris. À la complexité d’intégration de solutions offrant des fonctionnalités pointues dont nous n’avions pas réellement besoin, nous avons préféré l’approche multi-applications et modulaire d’Axelor qui consolide toutes les données dans une seule base. Nous avons aussi été sensibles au client full-web pour accéder à notre outil de n’importe où et sur tous types de terminaux. Le tout pour un coût nettement inférieur à celui des solutions plus traditionnelles du marché. »

En 2019, lors du choix de la solution, Socotec Monitoring n’avait pas vraiment de DSI. Spécialisée dans la gestion des données collectées sur les constructions supervisées, la société employait toutefois quelques data scientists, et pour l’essentiel des ingénieurs possédant des bases en développement. « Nous avons surtout adapté les interfaces à nos besoins et ajouté des filtres aux menus, ce qui demande peu de compétences, précise Jean-Baptiste Paris. L’éditeur a pris en charge les développements pour faire le lien entre les spécificités de notre métier et son ERP. »

Un an plus tard, la société pilote ses cycles de ventes, planifie ses projets et gère ses RH et sa comptabilité avec Axelor. Elle a gagné en visibilité et réduit le temps consacré à la gestion, entre autres en interfaçant son ERP à PowerBI pour créer des tableaux de bord personnalisés.
Elle prévoit d’aller plus loin en interfaçant sa base Datatys, qui centralise les données collectées par les capteurs sur les constructions, avec son ERP pour créer de nouveaux services pour ses clients.
Très satisfait, Jean- Baptiste Paris se félicite d’un choix audacieux : « Notre réussite, malgré l’absence de DSI, est la preuve qu’un projet ERP ne rime pas toujours avec usine à gaz, complexité ou investissement rédhibitoire », conclut-il.

L’ENTREPRISE

ACTIVITÉ : Génie civil
EFFECTIF : 150 collaborateurs environ
      CA : 20 M€ environ (2020)


À lire également :

> Apex Energies se dote d’un ERP open source