Le marché des tablettes en 2023 est très orienté à la baisse

Newtech

Ventes 2023 : Les tablettes ne sont plus en vogue

Par Laurent Delattre, publié le 06 février 2024

Mal en point, le marché du PC s’est repris en fin d’année 2023. Il n’en va pas de même de celui des tablettes qui continue d’être orienté à la baisse. La tablette serait-elle passée de mode ?

Les analystes IDC et Canalys viennent, chacun de leur côté, de publier les chiffres de ventes des tablettes pour le dernier trimestre 2023. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’objet n’est désormais plus en vogue sous les sapins de Noël.

« Les fêtes de fin d’année ont été marquées par une augmentation significative des promotions sur les tablettes et des offres groupées, mais cela n’a pas suffi à inverser la tendance du marché », constate Himani Mukka, directeur de recherche chez Canalys.

En effet, selon Canalys, les ventes de tablettes au quatrième trimestre 2023 sont en baisse de 11% par rapport au même trimestre 2022. Au global, le marché des tablettes a connu en 2023 un déclin de 10%. Il s’est quand même écoulé plus de 135 millions d’unités en 2023 (37,8 millions au quatrième trimestre), ce qui en fait quand même un marché important pour les constructeurs. Pour rappel, les marchés des smartphones et des PC ont, eux, connu une reprise au dernier trimestre 2023 même si le marché PC affiche un -13% sur l’ensemble de l’année 2023 avec 260 millions d’unités écoulées.

Comme le marché PC, le marché des tablettes a connu une année 2023 très difficile. L’objet se renouvelle moins fréquemment que les smartphones, notamment dans les foyers.

IDC se montre encore plus pessimiste et n’a calculé que 128 millions de tablettes vendues en 2023. Pour l’analyste, les ventes de tablettes ont perdu plus de 20% sur toute l’année 2023 (-17% sur le quatrième trimestre). « En l’absence d’améliorations significatives de l’économie et alors que les consommateurs allouent leur argent à des choses autres que l’électronique grand public, les tablettes ne figurent pas en bonne place sur la liste des priorités. Les retards dans les projets et le gel des dépenses ont également conduit au report des achats pendant une grande partie de l’année 2023 », explique de son côté Anuroopa Nataraj, analyste de recherche senior chez IDC’s Mobility and Consumer Device Trackers.

Dit autrement, les deux analystes n’ont pas vraiment la même perception du marché probablement parce qu’IDC ne prend en compte que les ventes grand public alors que Canalys intègre les tablettes professionnelles.

Un manque d’innovation ?

Reste que dans un cas comme dans l’autre, le marché de la tablette est loin d’être florissant. Outre le contexte économique, les utilisateurs semblent moins enclins à changer aussi souvent de tablettes qu’ils ne changent de smartphone. Logique, les usages sont sensiblement différents et les tablettes restent essentiellement – pour de nombreux foyers – des terminaux multimédias d’appoint qui n’ont pas besoin d’être au sommet de l’art de la Tech. Cette réalité impacte d’ailleurs l’innovation chez les constructeurs. « L’écart d’innovation entre les tablettes et les autres appareils informatiques personnels doit retenir l’attention des principaux fournisseurs de tablettes » estime Kieren Jessop, analyste chez Canalys. « Les projets d’intégration de l’IA dans les tablettes sont en retard par rapport aux PC et aux smartphones. L’intégration de cette fonctionnalité dans tous les appareils sera cruciale pour les fournisseurs désireux d’offrir une expérience unifiée et transparente dans les écosystèmes ».

Même avis chez IDC. Anuroopa Nataraj explique ainsi que « le marché des tablettes reste confronté à des défis globaux, et les avancées technologiques en matière d’IA se concentreront probablement davantage sur les PC et les smartphones au cours des deux prochaines années, même si les tablettes feront de plus en plus partie de cette conversation ».

On regrettera qu’aucun des deux analystes ne cherche à faire un focus particulier sur les entreprises alors que Samsung et Lenovo ont plutôt orienté leurs derniers modèles vers des usages professionnels, que les Surface Pro de Microsoft restent le fer de lance du constructeur et qu’Apple a beaucoup poussé ses iPad Pro, seules tablettes Apple à avoir bénéficié du processeur M2.

La tablette reste un form-factor particulier qui satisfait des usages métiers pour lesquels les smartphones et PC se révèlent inadaptés.

D’une manière générale, les analystes se montrent raisonnablement plus optimistes pour 2024 même si le marché va encore se compliquer avec une compétition croissante des smartphones à écrans pliables ou enroulables (qui tendent à transformer les smartphones en mini tablettes) et des PC sans clavier avec des appareils comme les Surface Pro de Microsoft (dont on attend les nouveaux modèles en Avril 2024) ou des appareils double-écran 100% tactiles comme le Lenovo Yoga Book 9i ou l’Asus Zenbook Duo UX8406.

Yoga Book 9i de Lenovo (ici illustré) et Zenbook Duo UX8406 d’Asus partagent un même concept : celui d’un PC pliable à double écran tactile pour servir des scénarios d’usage nouveaux qui empiètent sur l’univers tablette.

Bien évidemment, les tablettes aussi pourront profiter de ces innovations. « Cette année, les facteurs de forme des tablettes pliables feront l’objet d’une plus grande attention. Même si les volumes d’expédition resteront probablement limités en raison du prix élevé de ces modèles, ils donneront aux fournisseurs l’occasion de présenter les avantages de l’expérience utilisateur pour la consommation de contenu, l’apprentissage et la productivité » estime Kieren Jessop.

« Avec des niveaux de stocks plus sains et une plus grande marge de manœuvre pour les déploiements gouvernementaux et entreprises, les ventes de tablettes devraient rebondir en 2024 » veut croire son collègue Himani Mukka. « Les nouveaux modèles annoncés par TCL et Lenovo au CES 2024 et les mises à jour prévues de la gamme iPad d’Apple en début d’année contribueront à donner un coup de fouet à l’opportunité de rafraîchissement des tablettes ».

Une vue peut être un peu optimiste alors qu’en cette fin 2023, le marché mondial des tablettes aurait pu être bien plus inquiétant s’il n’avait pas été soutenu par la performance robuste du marché asiatique qui a vu les Chinois Huawei et Xiaomi performer bien plus qu’Apple, Samsung ou Lenovo, Huawei affichant même un 95% de croissance au dernier trimestre. Un marché à surveiller en 2024.


À LIRE AUSSI :

À LIRE AUSSI :

Dans l'actualité