Le classement des statistiques d’enregistrement de noms de domaine par extension de mars 2013 atteste toujours du fort dynamisme du suffixe roi : le .com. Le .it, lui, franchit par ailleurs les 2,5 millions de noms de domaine italiens.

L’actualité des noms de domaine fait la part belle aux nouvelles extensions internet (NewgTLDs) qui vont apparaître dans les prochaines semaines. Cependant, aucun futur suffixe ne semble pouvoir concurrencer à court terme l’extension symbole de l’internet : le .com. Début 2012, celui-ci a dépassé les 100 millions de noms de domaine. En mars 2013, il existe plus de 108 millions de .com avec un taux de croissance de 1,38 %. La barre des 110 millions est atteignable avant la fin du premier semestre 2013.

Autre extension historique, le .net repasse au-dessus de la barre des 15 millions de noms de domaine déposés. Un chiffre atteint en 2012, mais qu’elle n’avait pas réussi à conserver durant un été meurtrier.  Après la France en novembre 2012, l’Italie franchit elle aussi les 2,5 millions de noms de domaine enregistrés et s’installe dans le top 15.

Le .nu donne la fièvre à la Suède

https://bo.01net.com/index.php?p=articleFiche&option=modifier&id=589619&rs=11&preview=1#onglet-redactionLa découverte du mois est le .nu, extension de Niue, joli pays insulaire situé dans le Pacifique sud, comptant 1 500 habitants… et pas moins de 700 000 noms de domaine. Les esprits licencieux imaginent peut être un usage lascif des noms de domaine déposés en .nu, mais pas du tout. Cette extension doit sa popularité à sa signification suédoise : nouveau ! Ainsi, 68 % des noms de domaine en .nu ont des titulaires suédois, 19 % sont néerlandais et 5 % danois, pour lesquels « nu » a la même signification qu’en Suède. Les liens entre le .se et le .nu sont d’ailleurs tellement étroits que le registre suédois a désormais la gestion technique du .nu en complément du .se. A cette occasion, le chiffre des 700 000 .nu déjà enregistrés a été dévoilé.

Autre extension markétée (soit une extension pays de deux caractères dont le sens géographique est détourné au profit d’une signification marketing), le .me monténégrin et ses 660 000 noms de domaine personnels annonce 53 % de titulaires aux Etats-Unis.

Déjà en hausse de 22 % en janvier 2013, le .asia continue sa forte progression en mars (33 %), gagnant deux nouvelles places (47e) avec désormais presque 330 000 noms de domaine en .asia déposés.

Jean-François Poussard

Jean-François Poussard