L’éditeur SAS a dévoilé ses chiffres 2013 et annonce qu’il a passé le cap des 3 Md$ de chiffre d’affaires. Le spécialiste de l’informatique décisionnelle réalise pour la 38ème année consécutive un CA en croissance, en l’occurence 5,2% par rapport à 2012.

Cette progression est constatée dans toutes les régions du monde et dans ses principaux secteurs d’activité. Les États-Unis tiennent toujours le haut du pavé avec 46,7% du CA global, devant les régions Europe/Afrique/Moyen-Orient (41,4%) et Asie Pacifique (11,9%).

Côté clients, si le plus gros domaine reste celui des banques avec 25,2% de parts de marché, certains secteurs ont vu leurs parts augmenter de manière significative. Par exemple, l’énergie et les services publics ont progressé de +18 %, la santé de +17% et les marchés de capitaux de +16%.

SAS explique ses excellents résultats par son offre liée à la business intelligence et notamment à la forte côte de popularité de son logiciel d’analyse des risques et des opportunités à destination des différents métiers d’entreprise, SAS Visual Business Analytics.

Les solutions de prévention des fraudes et de renseignements pour la sécurité ont, quant à elles, fait un bond de 44% via la lutte contre la fraude menée par les entreprises. De même, les revenus issus du cloud computing ont augmenté de +20%.

Pour 2014, SAS prévoit une croissance continue dans les domaines de la gestion et visualisation des données, des solutions sectorielles et de la demande via le cloud.