Le paquet MAC se trouve à la limite de la couche physique et fournit les outils de signalisation utilisés par la trame MAC. La manipulation de ces éléments ouvre des perspectives d’attaques considérables, tel que la capacité d’échapper aux systèmes en écoute tels que les IDS ou la “transformation” d’une requête UDP DNS en un SYN TCP à l’issue d’une simple déconnexion / reconnexion d’un câble. Démontré en “live” ce tour de magie impressionnant est une “silver bullet” contre tous les systèmes de sécurité réseau…