Cloud souverain, IA générative, Clouds industriels, Identité décentralisée, Humains numériques, Applications composables… voici quelques-unes des tendances émergentes fortes identifiées par Gartner dans sa nouvelle courbe Hype Cycle 2021.

Selon Gartner, la plupart des innovations technologiques suivent une même courbe d’adoption passant par 5 phases : le déclenchement (la percée technologique), un pic de hype (où le potentiel technologique est surgonflé notamment par les médias), une phase de désillusion (suite aux premiers échecs d’implémentation et à un certain désintéressement de l’opinion une fois la Hype passée), un développement éclairé (avec les premiers succès liés à une meilleure compréhension du potentiel réel et l’engagement d’ « early adopters ») et enfin l’ère de la maturité (avec une adoption généralisée).

La courbe « Hype Cycle » évalue la maturité des différentes innovations technologiques en les positionnant en fonction de leur avancement dans l’enchaînement des 5 phases. Il est important de noter que toutes les innovations technologiques ne parcourent pas la courbe à la même vitesse et un jeu d’icônes permet à Gartner d’indiquer si la technologie s’imposera à 2 ans, 5 ans, 10 ans ou plus.
En outre, certaines technologies peuvent sauter des phases ou sortir de la courbe parce qu’abandonnées avant d’avoir atteint leur maturité.

La courbe est d’ailleurs décriée par certains notamment parce que certaines technologies ont une évolution très linéaire (cas des smartphones par exemple) et sont acceptées très rapidement sans suivre les phases du Gartner.

Néanmoins, chaque année, la publication de la « Hype Cycle » des nouvelles technologies permet aux DSI de découvrir quelques tendances fortes et quelques innovations en devenir que leur veille technologique n’avait pas nécessairement placé dans leur radar. « La Hype Cycle fournit une vue de haut niveau des tendances émergentes que les organisations doivent suivre ainsi que les technologies qui doivent être surveillées car liées aux thématiques de la confiance, de la croissance et du changement » explique d’ailleurs Philipe Dawson, VP de la recherche chez Gartner.

De façon étonnante, la plupart des technologies de la Hype Cycle 2020 n’ont pas été retenues pour l’édition 2021. En partie parce que certaines se sont éteintes en route mais surtout parce que certaines ne sont plus tout à fait considérées comme des « Emerging Technologies » (comme le SASE par exemple) et se retrouveront dans d’autres déclinaisons de la Hype Cycle du Gartner. Certaines absences ont toutefois de quoi étonner telles que le stockage ADN, les interfaces cerveaux-machines (BMI), les GANs (Generative Adversarial Networks), le passeport santé, les transistors en carbone ou encore les capteurs biodégradables.

À l’inverse, Generative AI, Data Fabric et Multi-Experience sont les trois principales exceptions de l’édition 2020 à survivre à l’édition 2021.

Pour Gartner, les différentes technologies émergentes de 2021 peuvent être rangées dans trois catégories :

L’ingénierie de la confiance : Prenant l’exemple de l’Europe et de ses désormais multiples contraintes pour imposer sa souveraineté numérique alors que le cloud est dominé par les hyperscalers américains et chinois, Gartner voit l’émergence de technologies et tendances permettant de rétablir ou d’imposer la confiance : NFT (non fungible tokens), législation lisible par machine (machine readable legislation), identité décentralisée, finance décentralisée, chiffrement homomorphique, gestion active des métadonnées (active metadata management), fabrique de données (data-fabric), centre d’incidents en temps réel (RTIC, real-time incident center), applications de communication avec les employés (qui dérive des portails des solutions EX Employee Experience) et le cloud souverain.

L’accélération de la croissance : Dans un monde d’incertitude, Gartner estime que « les organisations doivent équilibrer le risque technologique avec l’appétit pour le risque commercial afin de s’assurer que les objectifs à court terme sont réalisables. Une fois que le noyau axé sur l’innovation se développe, une accélération de la croissance devient possible avec plus de livraisons et de valeur ».
L’IA va y jouer un rôle essentiel et plus particulièrement ce que Gartner appelle « l’IA générative » (Generative AI). En 2025, plus de 30% des nouveaux médicaments seront systématiquement découverts par des techniques de « Generative AI » qui ont le potentiel d’inventer de nouvelles choses que les humains n’auraient pas découvertes sans.
Outre l’IA générative, le ML quantique (Quantum Machine Learning), le multiexpérience, les clouds industriels et les humains numériques (Digital Humans) font partie de ces technologies émergentes à même d’accélérer la croissance.
Au passage, on notera que Gartner a en 2021 combiné deux technologies 2020 (Digital Twins of the person et Citizen Twins) en un seul concept, celui de « Digital Humans », concept dont la maturité n’arrivera pas avant au moins 10 ans.
On notera aussi que les clouds dédiés à des industries (une tendance initiée par Microsoft avec ses Azure Cloud for Healthcare/Energy/Manufacturing/Retail, etc.) sont perçus par Gartner comme une tendance forte du moment.

Le façonnage du changement :  « Le changement est traditionnellement perturbateur et souvent lié au chaos, mais les organisations peuvent utiliser les innovations pour sculpter le changement et mettre de l’ordre dans le chaos. L’art est d’anticiper et de s’auto-ajuster aux besoins du changement » explique le Gartner. Ce façonnage du changement se concrétisera au travers de tendances comme les applications composables, les réseaux composables, la conception améliorée par l’IA, l’ingénierie logicielle améliorée par l’IA, l’IA fondée sur la physique, l’ingénierie d’influence, les outils conducteurs de plateformes numériques, la mise en réseau de données nommées (named data networking) et les applications auto-intégrantes (self integrating applications).

On notera au passage que l’impact des technologies IA sur la génération de code, l’innovation, le design augmenté restent des technologies qui n’auront de véritable impact que dans les 5 à 10 ans à venir. On notera aussi que la notion d’informatique composable s’étend désormais aux applications et au réseau.

Comparaison des courbes Hype Cycle de 2021 et de 2020


Pour explorer ces technologies émergentes, Gartner propose un Webinar.