La bijouterie en ligne Gemmyo se distingue à bien des égards d’un joailler traditionnel. Pour casser les prix, la start up ne s’embarrasse d’aucun point de vente, ni d’aucun stock : les bijoux sont réalisés à la commande, grâce à l’impression 3D.

Créé en 2011 seulement, Gemmyo affiche déjà 5 500 références à son catalogue de bijoux en ligne. Un record. La start up permet à ses clients de personnaliser leur bijou en choisissant le métal précieux et la pierre, mais aussi d’adapter la taille du bijou aux mesures du ou de la destinataire. Le secret de la jeune entreprise, c’est l’impression 3D. Aucun des bijoux présentés sur le site n’est réel. Tous ont été modélisés en 3D et ce sont à partir d’images de synthèse que les clients font leur choix. Et ça marche : « Nous affichons un taux de retour inférieur à 0,5 %, la preuve que la qualité des bijoux que nous produisons correspond bien à ce que les gens attendent », explique Pauline Laigneau, cofondatrice du site. Gemmyo dynamite le secteur de la joaillerie traditionnelle et les investisseurs ne s’y sont pas trompés : la start up vient de lever plus de 3 millions d’euros pour assurer son développement.

Le très virtuel catalogue en ligne de Gemmyo