La firme de Mountain View vient d’enrichir son cloud de trois nouveaux services, dont une nouvelle version de sa base de données managée, dénommée Cloud SQL. Cette dernière se pose en concurrente directe du service Aurora proposé par Amazon, ainsi que du SQL Database de Microsoft Azure. Selon Google, Cloud SQL est aujourd’hui 7 fois plus rapide et offre bien plus de capacité de stockage que la version précédente. Elle serait aussi plus performante que les services d’AWS (2 fois plus de transactions par seconde et moitié moins de latence).

Cloud SQL peut gérer jusqu’à 10 To de données et 20 000 entrées/sorties par seconde. Le service inclut des fonctions de clonage et de protection des données. En outre, à l’instar d’Aurora, la capacité de stockage s’adapte automatiquement aux besoins de la base.