Il aura seulement suffi d’une panne de onze minutes pour faire s’effondrer le trafic Internet mondial. Seize applications de Google ont été touchées.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé dit le proverbe. Et lorsque c’est un géant du Web qui « s’absente », c’est tous les internautes qui sont désemparés. Dans la nuit du 16 au 17 août 2013, l’ensemble des services de Google a été affecté par une panne de onze minutes a révélé Numérama.

Cet incident a suffi à faire chuter le trafic Web de 40 % a indiqué l’entreprise GoSquared qui observe le trafic Internet en temps réel. Cet incident aura forcément des conséquences économiques pour le géant du Web.

Seize applications ont été touchées : Gmail, Google Agenda, Google Talk, Google Drive, Documents, Tableur, Présentations, Dessins, Sites, Groupes, la console d’administration, les services Postini, Analytics, Maps, Voice et Blogger. Quelques minutes après l’incident, le géant du Web a publié sur son tableau de bord un message d’excuses indiquant que tout était rentré dans l’ordre.

Ce n’est pas la première fois que les services de Google connaissent des dysfonctionnements mais c’est la plus importante depuis longtemps. Ainsi en avril 2012, c’est le service Gmail qui avait été interrompu pendant une heure. Une autre panne sérieuse avait eu lieu en 2009, rendant le moteur de recherche inaccessible là aussi pendant une heure.