Depuis le mois de janvier dernier, Jerlaure propose d’acquérir un espace IT en copropriété dans un centre de données de proximité.

L’objectif est de permettre à une collectivité, une SSII ou une université de mutualiser les coûts et d’abaisser ainsi l’investissement. Selon l’entreprise, spécialisée dans la construction de datacenters, ce choix permettrait de réduire les coûts de près de 30 % par rapport à la construction d’un datacenter en propre. Et de gagner trois à quatre ans de retour sur investissement par rapport à une solution d’externalisation.

Au-delà de ces aspects financiers, l’intérêt principal est de contrôler les données. La sécurité de l’infrastructure est au cœur de cette offre. Pour y répondre, le datacenter partagé est surveillé par caméras. Le périmètre est protégé par infrarouge et le contrôle d’accès au datacenter se fait par badge.

La capacité de l’infrastructure est également évolutive. L’espace tertiaire est modulable et l’espace IT est adaptable. De plus, la chaleur produite par le datacenter peut être réutilisée. Par exemple, à l’université de Dijon, qui partage son centre de données, cette chaleur est réintroduite dans le réseau de chauffage de la ville.