Une alliance de géants vient de naître pour sécuriser l’IoT. AT&T, Nokia, IBM, Symantec, Palo Alto Networks et Trustonic ont annoncé la création de l’IoT Cybersecurity Alliance. Face à une industrie encore largement éclatée sur le plan des protocoles, ce groupe a pour objectif de réfléchir, mais aussi d’agir pour sécuriser l’ensemble du réseau. Depuis quelques années, les objets connectés se multiplient de manière exponentielle et sont largement vulnérables aux attaques, notamment celles de type DDoS.

Afin de lutter contre ce phénomène aux conséquences potentiellement très graves, l’alliance prévoit de réunir les compétences de ses différents membres, d’analyser les principaux problèmes à résoudre et de rendre les solutions faciles d’accès au plus grand nombre. Enfin, l’alliance entend peser sur les politiques publiques et privées en matière de sécurité IoT, afin d’avoir une action aussi large que possible. Les membres considèrent que le système doit être verrouillé de part en part, au niveau de chaque couche applicative comme du terminal, du cloud et du réseau.