Une nouvelle étude montre la percée du Edge Computing dans les environnements industriels. Le concept s’impose comme l’une des briques fondamentales de l’industrie 4.0.

L’idée d’une informatique de périphérie, autrement dit du Edge Computing, commence à se démocratiser auprès des entreprises mais aussi des industriels. Stratus publie une étude sur la perception de cette technologie, menée auprès de 300 ingénieurs de production, d’intégrateurs de systèmes et de professionnels des technologiques d’exploitation (OT).

Elle montre qu’une majorité de ces responsables (52%) s’intéressent de près au Edge Computing et que 41% d’entre eux le perçoivent même comme une avancée majeure pour leurs environnements de processus et de production.

Certes, ils sont encore 35% à considérer le Edge Computing comme un phénomène de mode ou une technologie qui n’apporte rien de nouveau.

Mais plus de la moitié des répondants (51%) déclarent effectivement évaluer ou planifier activement des applications d’Edge Computing. Ils sont un bon tiers à n’avoir à l’inverse aucun plan sur ce sujet.

Votre entreprise a-t-elle planifié la mise en oeuvre du Edge Computing ?

Concernant les freins à son adoption, on retrouve assez classiquement le manque d’information et de formation, la sécurité et les budgets insuffisants.
D’une manière générale, bien des industriels semblent encore naviguer dans un flou relatif quant au pourquoi et au comment cette technologie doit être mise en œuvre.

Quels sont les freins au déploiement du Edge Computing dans votre entreprise ?

D’ailleurs, l’étude montre que seules 6% des entreprises disposent de toutes les compétences dont elles ont besoin pour tirer parti de l’Edge Compting.

Pourtant, et c’est un peu une surprise, les répondants sont, de façon assez contradictoire, 49% à déclarer disposer des ressources et des capacités nécessaires au sein de leur entreprise pour prendre cette évolution en marche bien que celle-ci impose d’entremêler informatique industrielle, contrôle des processus, automatisations et science des données.

Votre entreprise dispose-t-elle des ressources et des capacités nécessaires ?

Là où l’étude se montre la plus instructive, c’est sur les cas d’usage de cet Edge Computing.

La détection des défaillances et le contrôle avancé des processus arrivent très largement devant les autres principaux scénarios.

Quels sont les d’utilisation d’Edge Computing les plus utiles?

Dans un même ordre d’idée, les rapporteurs se sont aussi intéressés aux types d’analyses de données que les industriels interrogés devraient mener en périphérie.
On y retrouve les visées prédictives et d’automatisation mais aussi l’apprentissage automatique appliqué aux méthodes statistiques ou encore l’analyse chronologique lourde.

Quels types d’analyse de données votre entreprise devrait-elle mener en périphérie ?

Enfin, l’Edge Computing est perçu par les répondants comme une solution particulièrement bien adaptée aux applications exigeant autonomie, faible latence ou large bande passante, trois scénarios qui sont effectivement les trois principaux moteurs de cette nouvelle tendance technologique.

Quelles applications comptez-vous installer sur les systèmes en périphérie ?

Pour les rapporteurs, le monde industriel a pris conscience que le Edge Computing constitue « la prochaine vague de transformation numérique » et qu’il « présente un potentiel formidable pour ceux qui se montrent réactifs » et à même de tirer parti des améliorations engendrées sur leurs opérations. « Les résultats de notre rapport indiquent que le marché de l’Edge Computing en Europe est à un point de basculement » conclut Dave Laurello, president and CEO chez Stratus. « Les cas d’utilisation sont clairs, le retour sur investissement a été défini et la possibilité d’obtenir des avantages majeurs de la transformation est en cours… ».

Un impact sur l’ensemble des opérations

L’étude montre que le Edge Computing constitue un changement radical dont le potentiel peut affecter l’ensemble des opérations. Pour Dave Laurello, PDG de Stratus, « le secteur industriel va commaître le même bouleversement que celui qui est intervenu, par exemple, dans celui des télécommunications il y a 25 ans. »

Quelles technologies votre entreprise intègre-t-elle avec l’edge computing pour améliorer la productivité de vos systèmes (ingénierie, fabrication et exploitation) ?

Pour en savoir plus : Stratus – Edge Computing, rapport sur les tendances