La modernisation vers SAP S/4HANA ne doit pas être vécue comme une obligation mais comme une opportunité stratégique pour l'entreprise.

Gouvernance

Modernisation SAP : considérations clés pour une migration réussie

Par La rédaction, publié le 23 novembre 2023

Au-delà d’une simple exigence technologique, la migration vers SAP S/4HANA peut s’avérer une opportunité stratégique pour aider l’entreprise à gagner en agilité, en efficacité et en performance à condition d’assumer que cette transition n’apportera de la valeur que si elle influence les opérations et les prises de décisions.


Par Georges Anidjar, Directeur Général Europe du Sud chez Informatica


SAP HANA, une base de données in-memory, constitue le fondement technologique des applications ERP de SAP. SAP S/4HANA est la nouvelle génération de suite ERP en temps réel, se distinguant pas une rapidité, une simplicité et une efficacité nettement supérieures à son prédécesseur. Conçue pour répondre aux besoins des entreprises orientées vers le cloud, cette solution révolutionnaire est la clé pour celles désireuses d’exploiter pleinement les avantages offerts par les technologies cloud. Dans ce contexte, il devient essentiel pour de nombreuses entreprises de moderniser SAP, car le produit actuel est sur la voie de l’obsolescence, avec une fin prévue pour 2027.

Cette échéance incite les organisations à commencer leur migration sans tarder, étant donné que le processus peut s’étendre sur plusieurs années. Dans un monde en constante évolution, la modernisation SAP est bien plus qu’une option ; c’est une nécessité. Les entreprises sont en effet confrontées à des exigences commerciales en perpétuelle mutation, et elles ont besoin de rapidité, performance, d’agilité et de rentabilité pour rester compétitives. Les avancées telles que la croissance exponentielle des données, l’analytique, les applications cloud natives et la rapide accélération des cycles de développement poussent les entreprises à s’adapter. Souvent, les infrastructures existantes ne sont plus à la hauteur des besoins actuels, d’où l’importance cruciale de la modernisation de SAP pour répondre aux demandes pressantes.

Cependant, cette modernisation n’est pas dénuée de défis. Les migrations ERP, particulièrement vers SAP S/4HANA, sont devenues des projets complexes et critiques. La date limite de 2027 pour achever ces migrations exerce une pression supplémentaire sur les organisations, intensifiant l’urgence du processus. De plus, les systèmes ERP existants souffrent fréquemment de problèmes de qualité des données, tels que des doublons et des incohérences, qui peuvent compliquer les migrations et affecter le succès global du projet. Surmonter ces obstacles lors de la migration ERP implique de relever de nombreux défis, allant de la gestion des données à la garantie de la continuité des activités durant la transition. En somme, la modernisation de SAP est un impératif incontournable, mais elle demande une planification minutieuse et une gestion avisée pour garantir sa réussite.


À LIRE AUSSI :


La route vers le succès

La réussite de la modernisation de SAP repose sur une approche méthodique et complète, intégrant plusieurs aspects clés pour garantir une transition harmonieuse et efficace :

* Tout d’abord, il est impératif de procéder à une évaluation approfondie des données existantes, en identifiant et classifiant les données pertinentes pour le processus de modernisation. Le nettoyage et la transformation des données sont également essentiels pour garantir la qualité et la pertinence des informations lors de la migration.

* En parallèle, la continuité des activités est une préoccupation majeure. Il est primordial d’atténuer les risques de perturbation en mettant en place des stratégies visant à assurer une transition en douceur. Cela permettra aux entreprises de maintenir leurs opérations sans heurts pendant le processus de migration.

* La gestion des données de référence est une étape cruciale dans le processus de modernisation de SAP, et elle revêt une importance capitale pour le succès global de la migration. En effet, ces données constituent les fondations de l’ensemble du système ERP. L’efficacité de leur gestion influence directement la fiabilité et la performance du nouveau système, tout en minimisant les risques d’erreurs coûteuses et de perturbations opérationnelles.

* L’intégration et l’opérabilité entre SAP et d’autres systèmes sont également des éléments essentiels à prendre en compte. Cela implique de connecter de manière transparente SAP à d’autres plateformes et d’optimiser le flux de données entre elles.

* La gouvernance des données et l’assurance qualité sont des piliers cruciaux pour maintenir la qualité des données après la migration. Cela nécessite la mise en place de pratiques de gouvernance des données solides pour garantir la précision des données et leur conformité aux normes requises.

* Enfin, pour être à l’épreuve du temps, il est essentiel de tenir compte des évolutions réglementaires, notamment l’AI Act de l’Union européenne, ainsi que les exigences en matière d’ESG et autres réglementations à venir qui nécessiteront des données pour étayer les rapports et la conformité. Cette anticipation des futurs besoins garantira que la modernisation de SAP demeure pertinente et conforme aux évolutions du secteur.

Une opportunité, pas une obligation

La modernisation de SAP ne doit pas être considérée comme une simple obligation, mais comme une opportunité. En modernisant avec succès, les entreprises peuvent gagner en agilité, performances et rentabilité. Cette transformation renforce la position concurrentielle de l’entreprise en permettant une meilleure utilisation des données, une optimisation des opérations et une prise de décision plus éclairée. Bien loin d’être une simple nécessité, elle est un investissement stratégique dans l’avenir de l’entreprise.


À LIRE AUSSI :

À LIRE AUSSI :

Dans l'actualité