Pour attirer à elle des spécialistes en cybersécurité, la SSII lance, le 15 mars prochain, son premier « challenge de hack » interécoles. Par équipes de quatre à cinq, les étudiants de grandes écoles d’ingénieurs telles que l’Epita, l’Epitech, l’Efrei ou Télécom SudParis s’affronteront toute la nuit dans des défis de simulation d’attaques informatiques.

L’occasion pour Steria de dénicher une nouvelle génération de hackers propre à venir enrichir ses 600 experts sécurité en Europe dans la gestion des risques, l’audit et les tests d’intrusion ou la lutte contre la cybercriminalité.