Après avoir enregistré une perte de 4,4 Md$ au dernier trimestre 2013, BlackBerry et son président intérimaire John Chen vont tenter de sauver l’entreprise en optant pour de nouvelles stratégies. La production de smartphones tactiles est abandonnée au profit d’un partenariat avec Foxconn. John Chen souhaite également axer les efforts de BlackBerry sur le développement de BBM, à destination des utilisateurs d’IOS et d’Android, ainsi que sur les services aux entreprises notamment via Mobile Device Management. MDM permet la sécurisation des infrastructures mobiles, service que BlackBerry fournit déjà aux réseaux du département de la Défense américaine, à l’ensemble des gouvernements du G7 ainsi qu’à environ 80 000 entreprises internationales.