HP, Acer et Toshiba ont dévoilé mercredi de nouveaux PC sous ChromeOS, le système d’exploitation de Google. Ils sont équipés de la nouvelle génération de processeur Intel.

La gamme Chromebook s’enrichit. D’ici à la fin de l’année, trois nouveaux ordinateurs tournant sous ChromeOS seront commercialisés – du moins aux Etats-Unis. Ils seront fabriqués par HP, Acer et Toshiba. Pour ce dernier, il s’agira de son premier PC fonctionnant avec système d’exploitation de Google.

Ces trois appareils seront équipés d’un processeur Haswell, la dernière génération conçue par Intel. Leur faible consommation d’énergie devrait permettre d’améliorer de moitié la durée de vie des batteries. En outre, le niveau de performance serait, selon le fabricant de puces, supérieur à hauteur de 15%.

Baptisé Chromebook 14, l’ordinateur de HP sera doté d’un écran 14 pouces, d’un port HDMI, de deux ports USB et d’un disque dur limité à 16GB. Pour compenser cette faible capacité, 100GB sont offerts pendant deux ans sur Google Drive. En outre, le modèle est accompagné de 200MB de données par mois chez T-Mobile, également pour deux ans. Prix: 299 dollars.

Le Chromebook d’Acer, dont le nom définitif n’a pas été communiqué, sera équipé d’un écran de 11,6 pouces. Côté connectique, il propose lui aussi un port HDMI et deux ports USB. La taille du disque dur n’a été précisée, mais elle devrait certainement être de 16GB. 100GB sont aussi offerts pour deux ans sur Google Drive. Le prix est encore inconnu. Le précédent modèle d’Acer est vendu à 199 dollars.

Toshiba n’a en revanche fourni aucune information sur son futur Chromebook. Par ailleurs, ASUS commercialisera une Chromebox (boîtier devant être relié à un écran, un clavier et une souris). C’est la première fois que la société taïwanaise participe à l’écosystème ChromeOS.

Les fabricants de PC voient ChromeOS d’un bon oeil

Ce nouveau partenariat entre Intel et Google est une étape importante pour les Chromebook, qui étaient jusque-là propulsés par des processeurs d’entrée de gamme (hormis le Pixel). Intel a cependant précisé que ces PC ne bénéficieraient pas de toute la puissance de sa nouvelle architecture.

Avec ces nouveaux processeurs, les Chromebook devraient ainsi monter légèrement en gamme, même si leur petit prix, sous les 300 dollars, se répercute forcément sur leurs performances.

Alors que les ventes de PC ralentissent, les fabricants voient d’un bon oeil la progression de ChromeOS. Ils sont désormais six à soutenir le système d’exploitation. Aux quatre précédemment cités, s’ajoutent Lenovo et Samsung. Ces derniers mois, HP et Acer ont fait part de leur volonté de concevoir davantage de Chromebook. « Nous pensons qu’il y a un nouveau marché », expliquait en août le président d’Acer.

Selon le cabinet NDP, les Chromebook représenteraient désormais 20 à 25% des PC vendus sous les 300 dollars aux Etats-Unis. Pour autant, Google n’a pas encore réussi à convaincre ses partenaires à fabriquer des modèles plus performants, et donc plus chers. Les fabricants rechignent en raison des limitations de ChromeOS.

C’est pour cela que Google continue d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à son système. La semaine passée, la société de Mountain View a ainsi lancé un nouveau type d’applications, s’ouvrant en dehors du navigateur web et fonctionnant hors connexion. Mais, pour l’instant, à peine une cinquantaine d’applications sont disponibles.

Encore trop peu pour satisfaire les ambitions de Google : transformer les Chromebook en ordinateurs principaux et non plus en PC de complément.

Lire aussi :
– Les ordinateurs Chromebook débarquent en France (19/03/2013)
– Un Chromebook « low cost » signé Samsung (19/03/2013)