La spirale négative continue pour IBM. Big Blue vient effet de publier les résultats de son dernier trimestre fiscal et, sans surprise, le CA est en baisse, pour le 16ème trimestre consécutif. Celle-ci atteint 5% par rapport à la même période l’an passé, à 18,7 Md$. Il serait même à son plus bas niveau depuis 14 ans. Sur la période, le résultat net s’effondre, quant à lui, de 17 %, à 2 Md$ en données publiées.

IBM veut pourtant voir du positif dans ce constat. D’abord, le groupe met en avant l’impact du dollar fort. Sans lui, le CA n’aurait reculé « que » de 2 %. Ensuite, la baisse de ce dernier est inférieure aux attentes des analystes qui tablaient sur 18,3 Md$. Enfin, le cloud d’IBM se porte très bien et progresse de 34 %, à 2,6 Md$, sur le trimestre. Bien que lente, la diversification de Big Blue fonctionne donc tout de même.