Ce week-end, la panne d’une heure des services Web d’Amazon a eu pour conséquence de rendre inaccessibles de nombreuses applis comme Vine ou Instagram.

Après Google, la semaine dernière, c’est au tour d’Amazon de connaître une panne sérieuse. Dimanche 25 août 2013, la plate-forme cloud d’Amazon qui héberge de nombreux services dont Instagram, Airbnb et Vine, a été inaccessible aux Etats-Unis pendant une heure.

Il a suffi de quelques minutes pour que Twitter se transforme en bureau des plaintes. C’est aussi sur Twitter que les équipes d’instagram et de Vine ont répondu en assurant à leurs utilisateurs être en train de « remédier aux problèmes rencontrés ». C’est finalement dans un communiqué qu’Amazon a expliqué que la panne avait été provoquée par « un équipement réseau qui a affecté le système de stockage Elastic Block Store, associé à EC2 ».

Le 19 août dernier, Amazon avait déjà subi une autre panne générale d’une durée de quarante minutes qui n’avait affecté que ses services. Selon des analyses s’appuyant sur le chiffre d’affaires 2012 du groupe, cette interruption du service aurait causé une perte sèche de cinq millions de dollars.

Ce n’est pas la première fois que le géant de l’e-commerce subit des pannes sérieuses. Ainsi en juin 2012, Instagram, Netflix et Pinterest ont été inaccessibles pendant plusieurs heures à cause de tempêtes qui ont touché le centre de données du cloud d’Amazon en Virginie. Quatre mois plus tard, en octobre, l’interruption de service avait touché les sites Flipboard et Reddit.