Thierry Borgel le reconnaît volontiers, l’informatique et notamment les télécoms, ne sont devenues ses sujets de prédilection qu’après sa sortie d’école d’ingénieurs en 2001 : « J’ai alors eu la chance de commencer ma carrière chez Bouygues Télécom, à l’époque de l’explosion de la téléphonie mobile. J’y ai découvert les bienfaits de l’urbanisation dans un milieu très industriel, celui des grands réseaux. J’ai aussi touché aux métiers de l’audit IT ».

Un signe, assurément. Car peu de temps après, il saisit une double opportunité : se lancer à la fois dans le conseil et dans l’entrepreneuriat en rejoignant un tout nouveau cabinet, Cereza Conseil.
Il accompagne alors des entreprises en pleine mutation, dans les secteurs industriels et ferroviaires.
Et commence à se rapprocher des DSI, auxquelles il apporte un regard externe sur leur stratégie au service notamment des transformations numériques qui démarrent alors. « J’ai accompagné plusieurs grands projets sur des sujets aussi variés que l’innovation, l’optimisation des coûts ou la cybersécurité, en tant qu’IT Advisory, notamment lorsque j’ai rejoint le cabinet SIA Partners », illustre notre homme.

En 2018, c’est le grand saut. Il change de bord et devient DSID (D pour digital bien sûr) chez Icade, avec une cinquantaine de collaborateurs dans son équipe. Dans cette structure dédiée à la promotion immobilière d’une part, aux activités foncières de l’autre, son approche « par le haut » des systèmes IT à mettre en place pour épouser les stratégies d’entreprise, trouve un terrain idéal pour s’exprimer.
« La limite entre les métiers et l’IT tend à s’estomper, car l’innovation technologique, très vigoureuse dans le secteur ces dernières années, alimente notamment des sujets comme le smart building ou le BIM », constate Thierry Borgel. Lequel « construit » aussi le futur en rénovant les architectures, dans une double logique d’intégration et d’orchestration de services. « C’est aussi une façon de se tenir prêt pour les futures solutions applicatives qui structureront la transformation de nos métiers », conclut-il.

Propos recueillis par François Jeanne.

CE QUI ME PASSIONNE AUJOURD’HUI > Le constat que l’humain est au cœur de la réussite des transformations numériques qui impactent des métiers aussi différents que l’immobilier, ou les activités financières.

LE CASSE-TÊTE DU MOMENT > Réussir dans le même temps la transformation numérique et la rénovation nécessaire de l’existant des ERP historiques.

MON CHEVAL DE BATAILLE > Actuellement, la mise en place des technologies BIM à l’échelle industrielle concentre beaucoup d’efforts de la DSID. Nous travaillons aussi sur la connectivité indoor et allons lancer une expérimentation 5G sur le sujet.

MA VEILLE TECHNOLOGIQUE > Le secteur immobilier est foisonnant de nouvelles technologies, en particulier axées sur le smart building ou l’optimisation des critères RSE. Depuis quelques années, signe des temps, les acteurs de la Tech arrivent en nombre au sein de la Smart Building Alliance. Le label R2S (Ready To Services) est ainsi un véritable repère de ce qu’est un bâtiment serviciel.

MES INDICATEURS > Le monde de la construction change en profondeur grâce aux technologies, mais sur des échelles de temps de plusieurs années. Ce qui laisse le temps de la réflexion, mais pas celui de l’inaction. Un indicateur important est donc le timing !

Parcours

Depuis 2018 : DSID d’Icade
  2013-2018 : Directeur de projets, SIA Partners
  2011-2012 : Manager, A.T. Kearney
  2007-2011 : Partner, Cereza Conseil
  2005-2007 : Auditeur IT, Bouygues Télécom
  2001-2005 : Architecte IT, Bouygues Télécom

Formation
Ingénieur Centrale-Supélec (2001)