Spécialiste incontesté de la sécurité IT, l’américain FireEye vient de croquer tout net son concurrent non coté Mandiant. Une belle prise pour cette entreprise introduite au Nasdaq seulement depuis l’été dernier.

Pour acquérir son concurrent, FireEye devrait débourser près d’un milliard de dollars. Une somme rondelette qui sera couverte, d’une part, par un apport en cash de 106,5 M$. Et, d’autre part, par une émission d’action à hauteur de 21,5 millions.

Sachant qu’après l’annonce de cette acquisition l’action de FireEye s’est envolée en passant de 31 à 54 $, on peut considérer qu’il s’agit là tant d’une belle prise que d’une bonne pioche puisque dans le même temps, la société a annoncé une prévision de son chiffre d’affaires, au quatrième trimestre, supérieure à ses attentes.