A l’heure du cloud offrant de la puissance à la demande, est-il encore utile de s’appuyer sur des systèmes spécifiques capables de hautes performances ? Avec son client HPC gateway, Fujitsu permet de tester le calcul intensif à distance. Donnant accès aux éléments de base permettant de concevoir des applications, de les exécuter et de les monitorer sur ses serveurs HPC Primeflex à base de processeurs Xeon, HPC Gateway s’exécute au sein d’un navigateur web.

De la conception des jobs à celle des workflows permettant de les enchainer au sein de processus, le développeur sera assisté tout au long de la création de ses applications, avec la possibilité de créer des interfaces de visualisation des résultats aussi bien en 2D qu’en 3D sur la base de jeux de données réelles. En pratique les serveurs sont hébergés sur le centre Fujitsu de Toulouse. Le constructeur fournit un catalogue d’applications de base optimisées pour le traitement HPC. Il sera enrichi au cours du temps.