Le marché de l’infrastructure à la demande dans le cloud continue de croître à un rythme soutenu mais reste très largement dominé par les 3 grands clouds publics.

Pour rappel, le marché du cloud est traditionnellement divisé en trois groupes de services : les services d’infrastructure (IaaS, Infrastructure as a Service), les services de plateformes et de Serverless (PaaS, Platform as a Service), et les logiciels délivrés sous forme de services (SaaS, Software as a Service).

Avec un peu de retard, Gartner vient de publier les résultats mondiaux du marché du IaaS en 2019. Le célèbre cabinet d’analyse s’appuie pour cela essentiellement sur les résultats financiers officiellement publiés par les fournisseurs et sur ses connaissances des pratiques des entreprises.

Gartner évalue ainsi le marché IaaS en 2019 à 44,5 milliards de dollars, soit une augmentation de 37,3% par rapport à 2018. Un taux de croissance supérieur au 31,3% de 2018 par rapport à 2017.

Reste que le marché demeure largement dominé par les 5 grands clouds que sont Amazon AWS, Microsoft Azure, Alibaba Cloud, Google Cloud et Tencent Cloud. À eux 5, ils représentent 80% du marché du IaaS, contre 77% en 2018, démontrant à quel point il est difficile pour les acteurs locaux plus modestes d’exister face aux géants.

Avec près de 20 milliards de dollars de revenus, Amazon AWS reste le leader du marché du IaaS avec des parts de marché estimées à 45%, en légère baisse (47,9% en 2018). Microsoft arrive en seconde place du IaaS avec 17,9% de parts de marché (contre 15,6% en 2018) suivi de Alibaba Cloud (9,1% des parts de marché IaaS), de Google Cloud (5,3% de parts de marché) et Tencent Cloud (2,8% de parts de marché).

Toutefois, Tencent Cloud et Google Cloud affichent les plus fortes croissances parmi les hyperscalers. Leurs parts de marché respectives ont augmenté de 101,5% et de 80,1% entre 2018 et 2019 contre 62,4% pour Alibaba Cloud, 57,8% pour Azure et 29% pour AWS.

On notera au passage, que ni IBM Cloud, ni Oracle Cloud, ne figurent dans le Top 5 des hyperscalers IaaS du Gartner. Leur présence sur le marché reste encore marginalisée dans la rubrique « Autres ».

« Le cloud soutient l’expansion du commerce numérique, qui reste en tête des préoccupations des DSI, estime Sid Nag, vice-président de la recherche chez Gartner. Il favorise la mise en oeuvre de technologies de pointe comme l’IA, l’apprentissage automatique et la 5G, notamment. En fin de compte, chacune de ces technologies nécessite une plateforme d’infrastructure évolutive, élastique et à haute capacité comme en offre le cloud public IaaS, ce qui explique pourquoi le marché continue de connaître une telle croissance ».

Sid Nag note également que la crise pandémique a engendré une poussée des dépenses clouds et s’attend dès lors à une année 2020 toujours en croissance malgré la crise économique : « Lorsque les entreprises ont été obligées de déplacer leurs applications dans le nuage public à la suite de la pandémie, elles ont réalisé ses véritables avantages et il est peu probable qu’elles changent de cap. Au cours de la phase de reprise, bien des DSI ont reconnu ne pas avoir besoin de rapatrier en interne la charge de travail déplacée dans le cloud au cœur de la pandémie. Les dépenses Cloud vont encore s’accroître stimulée par de nouvelles applications autour de la collaboration, telles que la réalité virtuelle et les expériences vidéo immersives ».


Source : Gartner Says Worldwide IaaS Public Cloud Services Market Grew 37.3% in 2019

 

7