Ce n’est pas une surprise, les grands clouds se portent à merveille, les entreprises étant séduites par leurs offres au détriment des acteurs locaux. Mais le podium n’est pas sans surprise…

Gartner vient de publier sa dernière analyse du marché du IaaS (Infrastructure as a Service). Selon ses analystes, ce dernier a connu en 2018 une croissance de 31,3% pour atteindre les 32,4 milliards de dollars. Toutefois, comme le constate Sid Nag, Research VP Gartner, « malgré une forte croissance dans tous les domaines, la consolidation du marché cloud favorise les grands fournisseurs (les hyperscalers), les petits fournisseurs locaux ou de niche perdant du terrain ».

Avantage aux hyperscalers

Marché mondial du IaaS (c) Gartner 2019

Ainsi les 5 plus grands fournisseurs de Cloud détiennent 77% au marché mondial du IaaS. Avec des croissances individuelles de 60% pour Microsoft et Google et de 92% pour Alibaba, les entreprises semblent clairement faire davantage confiance aux hyperscalers et y trouver les réponses à leurs problématiques d’infrastructure. Pour Gartner, cette tendance devrait encore se confirmer en 2019.
De façon assez ironique, la publication du rapport Gartner a précédé de quelques heures l’annonce par Orange de l’arrêt définitif au 1er février 2020 de CloudWatt, le cloud souverain voulu par Nicolas Sarkozy, inauguré en 2012, racheté par Orange en 2015 et qui restera dans l’histoire comme un terrible échec industriel. Orange mise désormais sur l’offre Flex Engine d’OBS pour ses activités cloud. De quoi donner du grain à moudre aux têtes pensantes gouvernementales qui rêvent de relancer des projets de cloud souverain.
Si AWS domine toujours aussi largement le marché, le classement Gartner du Top 5 des fournisseurs de cloud en 2018 à l’échelle mondiale révèle par ailleurs quelques informations surprenantes.

AWS demeure maître du IaaS

Ainsi avec 15,5 milliards de dollars de revenus AWS détient à lui seul 47,8% du marché du IaaS, un chiffre toutefois en légère décroissance puisque le cloud Amazon détenait en 2017 49,4% du marché.
Toutefois, ses revenus IaaS sont trois fois supérieurs à ceux de l’évident numéro 2 : Avec 5 milliards de dollars réalisés sur ce marché, Azure fait mieux que les trois acteurs des places suivantes réunis. Avec 60,9% de croissance, Microsoft continue d’assoir sa position et d’attirer les entreprises.

Alibaba devant GCP ?

Mais la plus grande surprise se situe à la troisième place. Gartner l’attribue au fournisseur chinois Alibaba Cloud qui réalise un chiffre d’affaires de 2,5 milliards de dollars, deux fois supérieur à celui du numéro 4 à savoir Google Cloud Platform (1,3 milliard). Mais sa croissance de 92%, notamment portée par des offres IaaS dédiées à la grande distribution, est presque intégralement réalisée sur deux territoires : la Chine et l’Inde. En occident, c’est bien le cloud de Google qui occupe la troisième place et le fournisseur compte désormais sur les approches volontairement multicloud des entreprises pour poursuivre sa croissance dans le IaaS et s’affirmer comme l’alternative complémentaire pour ceux ayant déjà choisi AWS ou Azure.

Bien évidemment, ce classement focalisé sur le IaaS ne présente qu’une partie de la vérité cloud. Avec l’expansion des besoins en IA et en serverless, les offres PaaS et SaaS des clouds contribuent chaque jour un peu plus à la croissance de ces grands acteurs mondiaux. Les acteurs locaux vont devoir aiguiser leurs arguments et jouer, eux aussi, sur la tendance multicloud pour grignoter les miettes de marché que leur laissent les hyperscalers…

Source:
Gartner Says Worldwide IaaS Public Cloud Services Market Grew 31.3% in 2018