Le services de prise de notes a subi une attaque qu’il qualifie de « sophistiquée ». Pour éviter tout souci, il a donc procédé à la réinitialisation des mots de passe de tous les utilisateurs.

Après Twitter, Facebook et Apple, c’est au tour de l’application de prises de notes Evernote (50 millions d’utilisateurs dans le monde) de subir une attaque informatique de grande ampleur. Sur son blog, l’éditeur affirme avoir « découvert et bloqué une activité suspecte sur le réseau d’Evernote » le 28 février 2013.

Par « mesure de précaution et afin de protéger les données », l’application précise avoir procédé à la réinitialisation des mots de passe de ses utilisateurs. « Bien que nos mesures de cryptage des mots de passe soient robustes, nous prenons des mesures pour nous assurer que vos données personnelles restent sécurisées », se justifie Evernote.

Afin de rassurer sa clientèle, l’éditeur tient à souligner qu’aucun élément ne prouve que le contenu des utilisateurs a été consulté, modifié ou perdu. Idem pour les données bancaires des utilisateurs des formules payantes Evernote Premium et Evernote Business.