Intel lance son architecture processeur de 6e génération Skylake. Le défi s’annonce de taille puisque celui-ci devra s’accommoder de plusieurs produits très différents : tablette, PC, serveur… Intel annonce une fourchette de TDP (enveloppe thermique) de 4,5 à 91 watts.

Concernant la finesse de gravure, rien de nouveau puisqu’il s’agit de 14 nm. Cette finesse est déjà exploitée – non sans difficultés à ses débuts – avec Broadwell, avant l’arrivée prévue pour 2017 de Cannon Lake dont la finesse de gravure sera de 10 nm.

Relancer les ventes de PC

L’autre défi pour Intel est de relever le marché du PC en proie à un déclin sans fin. Pour cela, le fondeur met en avant l’optimisation de Skylake pour Windows 10, notamment dans le fonctionnement de l’assistant virtuel Cortana, permettant des analyses plus rapides. Pour l’instant, IDC note que l’OS de Microsoft ne parvient pas à redresser les ventes, principalement en raison de la gratuité de sa mise à jour.

Pour adopter Skylake, les consommateurs devront en revanche renouveler leur carte mère, voire en profiter pour racheter un PC complet.