L’éditeur russe veut protéger les sites industriels, qui subissent de plus en plus les attaques de Stuxnet, Flame et co.

L’éditeur Kaspersky Labs a confirmé, dans une note de blog datant du 16 octobre 2012, qu’il est en train de développer un système d’exploitation ultrablindé, destiné aux sites industriels. Ces derniers sont de plus en plus sous le feu d’attaques ciblées, au travers de logiciels malveillants très sophistiqués (Stuxnet, Flame, Duqu, etc.). Le problème, c’est que ces sites s’appuient sur des systèmes de contrôle industriel (ICS) devenus avec le temps très vulnérables, mais difficiles de faire évoluer ou mettre à jour.

L’idée de Kaspersky Labs est de créer un système d’exploitation sur lequel viendront s’installer les ICS et qui pourrait, ainsi, être implémenté dans des structures existantes. Pas la peine de faire table rase. Pour assurer une sécurité maximale, cet OS aurait un nombre de fonctions très limité, pour ne pas prêter le flanc aux virus. « Il ne permettra pas de jouer Half Life, de monter des vidéos de vacances ou de discuter sur des réseaux sociaux », souligne Eugene Kaspersky dans ce blog.

Par ailleurs, ce logiciel sera écrit de telle manière à empêcher toute exécution logicielle non autorisée en tâche de fond. Le système aura donc un niveau de sécurité intrinsèque. Toutefois, Kaspersky n’indique pas quand ce logiciel sera disponible.