Une nouvelle étude Axians/Dell montre la lente progression des approches multicloud, approches bouleversées depuis l’apparition de la crise pandémique.

Le Multicloud est déjà une réalité dans bien des entreprises de par l’usage de solutions SaaS multiples et variées, toutes hébergées sur des infrastructures différentes, mais aussi parce que bien des entreprises exploitent du IaaS ou des services PaaS et IA sur différents fournisseurs de cloud public. Sans compter que pour bien des entreprises ayant déjà opté pour un cloud privé, l’utilisation conjointe de services IaaS sur un cloud public sans une vraie approche hybride s’apparente aussi à du multicloud.

Dans une nouvelle enquête menée par Axians et Dell, on apprend que les tendances « multi-cloud » évoluent notamment depuis la crise pandémique. Même si pour 53% des décideurs l’avenir reste un déploiement de cloud privé et même si la moitié des entreprises n’ont pas de projet multicloud.

Ainsi 66% des entreprises qui adoptent ou compte adopter des approches multicloud le font pour le facilité le travail à distance de leurs différentes Business Unit. Elles sont 60% à l’adopter ou vouloir l’adopter pour assurer une continuité d’activité. Loin devant la cybersécurité (60%), le développement (30%) et le Big Data (28%).

Une réalité qui reflète des préoccupations générales centrées sur les mêmes thèmes. Selon l’étude, les quatre enjeux majeurs pour les DSI « du monde d’après » sont la mobilité et le télétravail (pour 82% des DSI), la continuité d’activité (pour 54%), la cybersécurité (pour 52%) et la transformation numérique des processus métiers (48%).

Nos confrères d’InformatiqueNews ont épluché les détails de l’étude :
Etude Axians / Dell Technologies : Se hâter lentement vers le multicloud