Les équipes de Roche Diagnostics France vont migrer sur la suite logicielle de Google le 15 juillet. Spécialisée dans le diagnostic in vitro, la filiale française du laboratoire pharmaceutique suisse emploie 650 personnes. Cette migration s‘inscrit dans un projet plus faste baptisé « Go Google », situé à l’échelle du groupe qui concerne 80 000 collaborateurs répartis dans 140 pays. Un contrat qui avait été annoncé début 2012. Les premières migrations ont commencé dans les autres filiales en mars 2013 et se sont échelonnées jusqu’au mois de juillet. Gmail et Gcalendar se substituant au système de messagerie de Microsoft. D’ici fin 2014, les salariés s’approprieront progressivement les autres outils proposés par Google, tels que le stockage en ligne Gdrive, le module de création de sites web Gsites et le partage de documents Gdocs.