L’application Digital Graffiti, développée par la société américaine GeekGaps, sera testée pendant douze mois à Nice. Disponible sur iPhone et iPad, elle s’appuiera sur le réseau Wi-Fi, gratuit et maillé, de Cisco, déployé entre le boulevard Victor Hugo et la place Mozart. Dans cette zone, un piéton équipé de son smartphone sera alerté par une sonnerie de la présence d’un message laissé par un ami, passé par le même itinéraire, le système étant doté de fonctions de géolocalisation.

Pour lire le message, il suffit de tenir son terminal devant l’endroit où il a été laissé. Il s’affiche alors en surimpression devant l’image réelle du lieu où le message a été émis par l’expéditeur. Au-delà des bons plans ou des rendez-vous postés par des particuliers – « Paul, j’ai dormi ici, je te conseille vraiment cet hôtel » –, Digital Graffiti peut envoyer des informations municipales (événement, travaux en cours…).

Ce test s’inscrit dans le cadre du projet de boulevard connecté, laboratoire grandeur nature de l’Internet des objets (200 capteurs installés) dédié à la gestion urbaine à Nice. Dans un avenir proche, Digital Graffiti sera disponible dans toutes les zones du monde dotées de la technologie de réseau Wi-Fi de Cisco.