L’Agence régionale de développement des territoires d’Auvergne (ARDTA) vient de lancer une étude sur l’opportunité de doter la région d’une plate-forme de crowdfunding. L’idée est, bien entendu, de soutenir la création d’entreprise locale. L’ARDTA, qui gère déjà un programme de coaching numérique et des résidences pour entrepreneurs visant à aider les créateurs d’entreprise en phase amont, cherche à étoffer son dispositif avec le recours au financement participatif. Le recours d’une plate-forme existante en marque blanche est l’une des pistes suivies. Un expert du domaine, le cabinet Anaxago, a été chargé de l’étude. La décision de lancer la plate-forme sera prise en septembre, pour une mise en œuvre début 2014.