Le classement mensuel des langages de programmation, réalisé par Tiobe, affiche, pour avril 2014, un déclin notable dans l’utilisation de Perl, le langage interprété et sous licence libre.

Cette baisse de popularité n’est pas soudaine. Classé neuvième il y a un an, Perl est en perte de vitesse depuis 2006, année qui a vu monter de manière significative la confiance des développeurs en Ruby et Python. Selon Tiobe, ces langages ont une offre de support bien plus avancée que celle de Perl. Ce qui explique cette chute à la 13ème place alors que Ruby est classé 11ème et Python 8ème.

Plus bas classement depuis 1998

La communauté de soutien et de développement Perl.org n’y voit cependant pas d’alerte. Elle argue même que la 5ème version du langage Perl bénéficie de 26 années de développement et qu’elle fonctionne sur plus d’une centaine de plateformes, des ordinateurs portables aux mainframes.

Cependant, Perl chute à son plus bas classement, depuis 1988. Et n’a jamais atteint, dans son histoire, que la troisième position (en mai 2005). A titre de comparaison, Python a été élu « langage de l’année » en  2007 et 2010. Ruby a tutoyé les sommets en 2006.

Visual Basic et Objective-C ont la cote

L’enquête met également en évidence la croissance soutenue d’Objective-C, conçu pour le développement d’applications iPhone. Ce langage enregistre une hausse de plus de 3 %. Il en va de même pour Visual Basic, le langage utilisé pour bon nombre d’applications commerciales et dans le secteur de la recherche.

Ce classement est organisé de façon très simple : la mesure est faite en fonction du nombre de pages web retourné lorsque le nom d’un langage de programmation est soumis à un moteur de recherche. Cette méthode peut parfois prêter à controverse, mais le classement reste suivi de près par les développeurs.