Avec 23 % du marché européen total, la France devance tous ses voisins, selon une étude menée par le cabinet PAC et les IAE de Lyon et Valenciennes auprès de 366 entreprises utilisant ou fournissant des solutions open source. Dans l’Hexagone, ce secteur représente 9,9 % de l’ensemble du marché de l’IT. Il devrait continuer à progresser de 8,1 % par an jusqu’en 2020, passant de 4,46 Md€ à 5,65 Md€ de CA.

Côté emploi, le secteur devrait générer 4 000 nouveaux postes d’ici 2020, soit presque 10 % des 45 000 qu’il représente déjà en France. Toutefois, les entreprises considèrent le manque de compétences techniques et juridiques comme le principal frein à une plus grande présence de l’open source. Elles sont 45 % à consacrer 15 % de leur chiffre d’affaires à la R&D liée au logiciel libre, y voyant une façon de réduire les coûts, un levier d’innovation et un accélérateur stratégique.