Selon les chiffres publiés par le cabinet IDC, 71 millions de PC ont été commercialisés au 3e trimestre 2015, soit une baisse de 10,8 % sur un an. Pour les analystes, l’intérêt suscité par la sortie de Windows 10 ne suffit pas à enrayer la chute continue des ventes. Certes, la mise à jour gratuite proposée par Microsoft rencontre un franc succès auprès des utilisateurs, mais ces derniers en profitent pour conserver leur équipement actuel. En effet, les PC de nouvelle génération sont encore chers à l’achat. Et la hausse du dollar a entraîné une augmentation moyenne des tarifs d’environ 10 %.

De leur côté, les revendeurs préfèrent écouler leurs stocks de machines équipées de Windows 8.1, en attendant des gammes complètes d’appareils tournant sous Windows 10.

Lenovo reste leader du marché

Au classement des 5 principaux constructeurs, le chinois Lenovo conserve la 1ère place, avec 21 % de parts de marché et près de 15 millions d’unités commercialisées (-4,9 %). Il est suivi par l’américain HP (19,6 % de parts) et ses 13,9 millions d’appareils écoulés (-5,5 %). Dell occupe la 3ème place avec 14,3 % de parts et 10,1 millions d’unités distribuées (-2,9 %). Classé 4ème avec 7,5 % de parts, Apple voit ses ventes reculer de 3,4 %. De son côté, Acer (7 %) parvient à se maintenir à la 5ème place, malgré une chute de 25,9 % de ses ventes.

Si le marché enregistre un nouveau recul entre juillet et septembre, IDC reste toutefois optimiste pour le 4ème trimestre 2015, ainsi que pour le début de l’année 2016. Le lancement de nouveaux PC équipés des processeurs Skylake d’Intel et du protocole USB Type-C devrait accélérer les ventes.