Microsoft renoue un peu plus avec les interfaces en lignes de commandes. Peu transformé depuis des décennies le « terminal » de Windows fait totalement peau neuve !

Windows s’est construit en prônant l’idée qu’une interface graphique était plus conviviale et plus simple d’approche qu’une interface en ligne de commandes. Et il ne fait guère de doute que la souris a considérablement contribué à rendre l’informatique accessible au plus grand nombre.
Mais développeurs et administrateurs de parcs informatiques n’ont jamais abandonné l’univers des lignes de commandes. Sur Mac, sur Linux, comme sur Windows, ils passent l’essentiel de leur temps à lancer des commandes autrefois jugées barbares et à scripter autant que possible leurs tâches pour les automatiser. Au point que, depuis plusieurs années, Microsoft a entamé un retour en grâce des interfaces en lignes de commandes. Cela à commencer avec l’introduction de Powershell sous Windows 7 et Windows Server. Cela s’est poursuivi sous Windows 10 avec une multitude d’améliorations à la fameuse fenêtre « CMD.EXE » qui n’avait plus évolué depuis des décennies. Cela s’est intensifié avec l’introduction des BASH Linux sous les dernières évolutions de Windows 10.

Aujourd’hui, développeurs et administrateurs vivent donc sous Windows avec une pléthore d’interfaces en lignes de commandes : Cmd/Batch, PowerShell, et les multiples déclinaisons du Bash Linux (Ubuntu, Debian, Suse, Kali, Pengwin, etc.). Et Microsoft a décidé d’y remettre de l’ordre. Annoncé à l’occasion de la conférence BUILD, Windows Terminal est le nouvel outil pour les unifier tous. Cette interface multi-onglets permet d’ouvrir autant de sessions différentes qu’on le souhaite et d’aisément jongler entre-elles. Surtout, ce Terminal pour vos lignes de commandes bénéficie d’un affichage en couleur accéléré par GPU et offre un support moderne aux idéogrammes, icônes, glyphes et autres emojis.

Développé en Open Source, Windows Terminal vient d’arriver officiellement en preview dans le Windows Store. Il est donc librement téléchargeable. Son interface est encore rudimentaire puisque son paramétrage s’effectue uniquement par l’édition de son fichier de configuration en JSON. Mais il devrait très rapidement conquérir le cœur des développeurs et des administrateurs par son ergonomie à onglets et son affichage très significativement accéléré.

Windows Terminal pour Windows 10 est à télécharger sous Windows Store en suivant ce lien.