Une étude d’Accenture sur l’état de la cybersécurité met en lumière les principales menaces qui pèsent aujourd’hui sur l’entreprise numérique. Ce rapport révèle que le vol de données en interne, ainsi que les logiciels malveillants sont les types d’attaques les plus redoutés par les responsables de la sécurité. Le risque interne concerne principalement les secteurs des médias et des hautes technologies (dans 77 % des cas).

Pour près d’un tiers des personnes interrogées, les budgets limités de recrutement et de formation empêchent les entreprises de se prémunir efficacement contre ces attaques. Les experts conseillent également de recentrer les investissements vers le chiffrement et les firewalls, puis de renforcer les contrôles de capacité de résilience des différents partenaires.