De la même façon que les ventes de PC sont remontées au trimestre précédent, les clients légers et terminaux passifs bénéficient d’une bonne dynamique. D’après la dernière étude du cabinet IDC portant sur le 2ème trimestre 2014, les fournisseurs de ce type de postes de travail en ont vendu 1,4 million à travers le monde, ce qui représente une augmentation de 10,8 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Les clients légers en tant que tel représentent 97 % de ce marché. C’est Dell, avec sa division Wyse, qui domine actuellement ce marché avec 28,8% des ventes du trimestre, devant HP (26,5%), Ncomputing (11,6%), Centerm (6,7%), Igel (4,3%, qui vend essentiellement en Europe de l’Ouest) et une cohorte de constructeurs se partageant les 22,1% restants. Le Texan a, sur ce trimestre, réalisé une progression de 35% de ses ventes. L’autre percée majeure vient de Centerm, qui a vu ses ventes augmenter de 40% en nombre d’unités.

Le grand perdant du trimestre est Ncomputing, qui a vu sa performance chuter de 40%. Le constructeur, qui est toujours en tête sur la région Asie Pacifique Japon, perd du terrain parce qu’il n’a pas accès au marché chinois, sur lequel excelle par exemple Centerm.

Malgré la progression soutenue, les volumes livrés s’affichent 0,7 % en dessous des prévisions initiales des analystes d’IDC. Pour l’ensemble de l’année, le cabinet d’études s’attend à une croissance du marché des clients légers de 6,2 % par rapport à 2013, à 5,8 millions d’unités livrées. A l’horizon 2018, IDC estime que ce volume atteindra 7,6 millions d’unités. 

L’essor de la mobilité pourrait contribuer à une révision à la baisse de ces prévisions.