IDC prévoit une baisse de 10 % des ventes de PC au 4ème trimestre 2015, même si ce dernier n’est terminé qu’aux deux tiers, par rapport à la même période l’an passé. Cela porterait à 10,3 % le recul sur l’ensemble de l’année 2015. En 2013, déjà, les ventes de PC avaient quasiment autant régressé (-9,1 %) et elles avaient diminué de 2,1 % en 2014.

Si cette chute est confirmée, ce sera la plus forte jamais enregistrée par IDC, qui a commencé ses mesures sur le sujet en 1996. Le cabinet d’analyses avance plusieurs facteurs pouvant expliquer ce recul. La hausse du dollar en est une, mais c’est un changement plus profond qui est pointé du doigt.

Vers un changement d’usage

Selon IDC, les consommateurs ne décident plus forcément de remplacer leur PC vieillissant ou défaillant par un autre PC, mais se tournent de plus en plus vers des tablettes, des phablettes ou des smartphones…

Le cabinet ne prévoit cependant pas à court terme une aggravation de cette tendance et voit même les ventes de PC repartir fin 2016, limitant le déclin à 3,1 % l’an prochain. La raison ? Les usagers feraient vieillir plus longtemps leurs PC, notamment en profitant de nouvelles versions de logiciels parfois gratuites, à l’image de Windows. Cependant, à moyen et long terme, lorsque le remplacement de ces machines sera inévitable, IDC annonce que les tablettes, PC détachables, phablettes et smartphones en seront les grands bénéficiaires…